Vous pouvez désormais consulter votre ostéopathe à domicile.
- Paris - Ile de France -

Ostéopathie et Nourrissons

Troubles musculo-squelettiques

La naissance est un processus normal de la vie et il ne faut pas la considérer comme un événement automatiquement source de problèmes. Cependant, l’accouchement impose une multitude de contrainte, entre autre, au crâne de l’enfant.

Chez les bébés, de nombreux troubles de santé ou comportements anormaux résultent le plus souvent de ces contraintes.

L’ostéopathe, lors de la consultation, trouvera les zones du corps présentant des restrictions de mobilité et susceptibles d’entrainer une altération de l’état de santé du nouveau-né. Son but sera alors, en se basant sur l’anatomie et la physiologie, de ré-harmoniser l’ensemble des structures perturbées afin que la pleine santé puisse s’exprimer.

Quand est-il recommandé de consulter un ostéopathe pour son bébé ?

Certains événements survenus lors de l’accouchement peuvent amener l’ostéopathe à penser que des zones du corps de votre bébé sont en restriction de mobilité :

  • Quand la présentation du bébé s’est effectuée par le siège, par la face ou par le front.
  • Quand des outils tels que, forceps, ventouse ou spatules ont été nécessaire à l’accouchement.
  • Quand le cordon s’est enroulé autour du bras ou du cou.
  • Quand la traction de la tête ou du bras du bébé à été trop importante.
  • Quand une pression forte sur le ventre de la maman a été effectuée lors de l’accouchement pour faciliter l’expulsion.
  • En cas de naissance de jumeaux, triplés ou plus.
  • En cas de prématurité.
  • En cas de naissance trop rapide (moins de 2 heures) ou au contraire trop longue (plus de 8 heures).
  • En cas de césarienne ou de péridurale.
  • En cas de souffrance ou de réanimation même légère du bébé à la naissance.
  • L’enfant peut nous indiquer par différents signes visibles que son corps souffre de restrictions de mobilité:

  • Il dort mal ou très peu, pleure tout le temps.
  • Il sursaute au moindre bruit, ses mains sont raides ou crispées.
  • Il se cambre en arrière quand on le prend ou quand on lui donne la tétée.
  • Il régurgite, il est agité après la tétée.
  • Il a du mal à tenir sa tête, sa tonicité est faible.
  • Il met toujours un bras en arrière.
  • Il présente une asymétrie des hanches ou des membres inférieurs.
  • Il tourne la tête ou dort toujours du même côté.
  • Il use ses cheveux derrière la tête de manière asymétrique.
  • Il fait des otites ou des bronchites à répétition.
  • Il a une respiration bruyante ou saccadée.
  • Il garde un strabisme de façon permanente.
  • Par des techniques douces et totalement indolores, l’ostéopathe pourra détecter et ré harmoniser ces zones de tension afin de permettre à l’enfant de se développer dans les meilleures conditions.
    Et ces corrections, si elles sont possibles à tout âge, sont d’autant plus aisées et efficaces que l’enfant est très jeune puisque, chez lui, le processus d’ossification crânienne n’est pas encore terminé.

    Les bénéfices d’une séance d’ostéopathie effectuée peu de temps après la naissance sont importants. Certains problèmes qui apparaîtraient plus tard peuvent ainsi être évités : décalage de mâchoire, problèmes oculaires, déformation d’un genou, scoliose, etc.

    Les manipulations effectuées par l’ostéopathe ne peuvent en aucun cas se substituer aux actes médicaux pratiqués par les sages-femmes, réglementés par les articles L4151-1 et suivants du code de la santé publique.